Fournir au plus grand nombre un éclairage de qualité énergétiquement efficace

C’est la Raison d’Être que Résistex vient d’inscrire dans ses statuts, formalisant ainsi sa nature d’Entreprise à Mission, nouvelle forme de société commerciale dans le cadre de la loi PACTE (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises).

Résistex fait du lien entre son métier, l’éclairage, son expertise en efficacité  énergétique, sa démarche respectueuse de la planète, et la prééminence faite à l’Humain. C’est ce lien qui donne à notre activité un caractère d’intérêt général, et qui justifie ce nouveau statut d’entreprise à mission.

Entreprise à mission

Entreprise qui met sa performance économique au service d’une mission (sociale, sociétale, environnementale ou scientifique) définie dans son objet social et opposable par ses parties prenantes.

Pacte (projet de loi)

Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises. Il ambitionne de donner aux entreprises les moyens d’innover, de se transformer, de grandir et de créer des emplois. Ce projet a été préparé par Nicole Notat (ex-dirigeante de la CFDT) et Jean-Dominique Sénard (patron de Michelin).

Raison d'être

C’est le sens, la cause véritable et profonde d’une entreprise, aux contours dessinés par sa responsabilité sociale, sociétale et environnementale. Elle est intégrée à ce qui fonde cette entreprise d’un point de vue commercial et à l’intention initiale de ses dirigeants.

Avec l’adoption de l’axe de la Croissance Verte en 2008, la prise en compte formelle de nos parties prenantes, notre adhésion au Global Compact des Nations Unies en 2012 et, depuis, le développement de notre culture d’entreprise inclusive tournée vers la Cité, la Raison d’Etre de Résistex s’est progressivement affinée pour devenir en 2018 : « Fournir au plus grand nombre un éclairage de qualité énergétiquement efficace ».

En parallèle, nous avons fait évoluer notre Gouvernance pour y associer une logique de réflexion et de décision plus collaborative, donner une dimension plus prospective à nos réflexions et y intégrer plus systématiquement le cadre de la RSE et de l’éthique.

Ainsi, Résistex a développé, ces dernières années, les éléments qui caractérisent le statut en devenir d’ « Entreprise à mission ».

Ajouter cette raison d’être, noir sur blanc, dans l’objet social, les statuts de Résistex, affirme de façon innovante la vision stratégique que nous avons définie pour notre entreprise, tournée vers « le Bien Commun », « l’Intérêt Général » et « le Fournir au plus grand nombre » sans pour autant la détourner de ses ambitions économiques, bien sûr. 

Notre soutien à la création d’une chaire « Smart city, Philosophie & Ethique » au sein de l’Université Côte d’Azur, contribue à cette mission d’intérêt général. Il en est de même pour notre engagement de lutte contre la précarité énergétique, incarné dans notre activité commerciale, auprès des bâtiments neufs ou à rénover par les bailleurs sociaux et les maisons de retraite . »

Soutien à la création et au pilotage d’une chaire «Smart City Philosophie et Ethique»

Nous mettons l’Humain au cœur de l’entreprise tout en engageant notre métier dans l’innovation technologique. Dans le même esprit,  nous nous devons de confronter la place de l’Humain dans la société avec le développement des « smart cities » où les enjeux numériques et industriels sont considérables.

Résistex fait partie des 6 entreprises qui, en partenariat avec l’Université Côte d’Azur,  soutiennent la création de cette chaire universitaire qui pourrait  être dupliquée à terme dans d’autres régions.

L’activité de la chaire a démarré avec l’organisation de colloques dont les intervenants apportent les divers angles de vue : le droit, l’anthropologie, la sociologie, l’histoire, l’environnement, la psychologie, l’urbanisme,  la géographie, la littérature…

L’enseignement sera ouvert aux étudiants inscrits à l’université de Nice mais aussi aux salariés de Résistex intéressés.

Lutte contre la précarité énergétique

La précarité énergétique d’un ménage, c’est sa difficulté à se fournir en énergie, pour des raisons économiques.

Elle est, par définition, à l’origine de problèmes de mal-être (sécurité, isolement, santé) pour les  personnes qui n’accèdent pas à l’énergie en quantité suffisante ; mais aussi de difficultés économiques  puisque  il y a précarité dès que le montant de la « facture énergétique » dépasse 15% du budget du ménage concerné.

Résistex a décidé de lutter contre l’augmentation, en France, de la part des ménages en précarité (20% en 2018 contre 10% en 2006).  C’est au travers d’une offre de qualité, spécifique  aux Offices Publics de HLM et aux maisons de retraite, que nous intervenons pour rendre plus soutenable le coût total de possession  des systèmes d’éclairage des ménages les plus modestes.